D’Orlando à Magnanville

COMMUNIQUÉ
D’Orlando à Magnanville, un fanatisme terroriste, raciste et homophobe s’en est à nouveau pris à des hommes et des femmes dont le seul crime est de servir l’intérêt général ou de vivre leur vie comme ils l’entendent.
La division fallacieuse de l’humanité entre saints et mécréants met en péril l’avenir des civilisations. Elle exprime une régression contre laquelle tous les artisans de la liberté doivent se mobiliser.
Dans ces circonstances tragiques, le Grand Orient de France tient à faire part de sa compassion la plus profonde envers les familles blessées et endeuillées.
Paris, le 14 juin 2016

Laisser un commentaire