Laïcité et devoir de solidarité

Les dernières prises de positions du Front National et la tenue prochaine de son congrès à Tours incitent les Francs-maçons du Grand Orient de France à réagir.

Des responsables associatifs ou politiques, prétendument laïques, tiennent aujourd’hui des propos démagogiques sur la chose publique. Leurs discours sont en totale contradiction avec le principe de laïcité et le devoir de solidarité qui en découle. Ils tentent de détourner la laïcité à des fins partisanes et xénophobes.

Les Francs-maçons du Grand Orient de France dénoncent ces comportements.
A un an d’échéances électorales importantes, certains veulent réinventer la laïcité parce que la société évolue, alors que c’est à notre société d’assimiler le principe de laïcité inscrit dans la Constitution. Il revient aux élus, à qui il faudra si nécessaire rappeler son essence républicaine, de l’appliquer sans concession.

Le Grand Orient de France réaffirme son attachement fondamental à la laïcité, à sa pratique émancipatrice pour tous les citoyens qui préserve, de manière intangible, la distinction entre espace public et vie privée, la liberté absolue de conscience, la distinction entre spiritualité et religion, le principe de stricte égalité entre les femmes et les hommes, la tolérance réciproque et le respect mutuel, la solidarité entre les êtres humains.

Paris, le 12 janvier 2011

Source : Site du GODF

Laisser un commentaire